Une gouvernance au service des assurés

Notre organisation

AGIPI s’appuie sur deux instances principales : le conseil d’administration et le bureau.

Le conseil d’administration

Composé de représentants des adhérents et de l’assureur, il détermine la politique générale d’AGIPI, et se prononce sur toutes les évolutions envisagées sur les contrats et les services de l’association. Il se réunit chaque fois que l’intérêt de l’association l’exige. Les administrateurs sont élus en Assemblée Générale.

Le bureau de l’association

Composé du Président, du Vice-Président et du Trésorier, il assure, en lien avec la Déléguée générale de l’association, la direction opérationnelle d’AGIPI. Il prend les décisions importantes et décide de la politique d’investissement des fonds propres de l’association.

Des instances de représentation à votre écoute

les comités de suivi

Aux côtés du conseil d’administration et du bureau, AGIPI a créé 5 comités de suivi pour renforcer la représentation des adhérents.

Leur rôle est de veiller à la bonne gestion des contrats et à l’application des engagements pris vis-à-vis des adhérents.

 

Le comité de gestion paritaire, composé à parts égales de représentants d’AGIPI et des sociétés d’assurance, a pour missions principales d’examiner l’évolution des contrats et les aménagements qu’il peut être utile d’y apporter ; de décider de la politique générale de placement de l’épargne des adhérents, et d’en déterminer le taux de rémunération.

 

Le comité médical, composé de médecins représentant l’association et de médecins représentant l’assureur, joue un rôle de conciliation et de recours pour les adhérents et apporte son expertise aux services de gestion.

 

Le comité de suivi des rentes examine les résultats de la gestion financière et technique des contrats et détermine le taux de revalorisation des rentes en cours de service.

 

Le comité de gestion financière contrôle la gestion financière de chacun des supports d’investissement d’AGIPI et étudie la création de nouveaux supports d’investissement.

 

Le comité d’audit et des rémunérations s’assure de la bonne gouvernance de l’association, assiste le conseil d’administration conformément aux principes généraux de bonne gouvernance, veille à la sincérité des comptes de l’association, à la qualité de l’information délivrée et à l’efficacité des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques.